Aller au contenu principal
Logo print

Certifications et labels | Legrand Algérie

Les labels et certifications sont un réel atout pour un bâtiment : ils apportent une garantie supplémentaire en termes de qualité, d’efficacité, de sécurité à l’usage ou encore de performance énergétique. Ainsi, le bâtiment est garanti en termes d’isolation et d’économie en énergie.

La Certification Leed

Présentation

La certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), est un système international de certification pour le green building. Elle a été développée en mars 2000, par l’U.S. Green Building Council, une association américaine dédiée à la promotion de bâtiments rentables, agréables à vivre et ayant une bonne performance environnementale. Elle fournit aussi des outils permettant d’aider les propriétaires et exploitants d'immeubles dans les domaines comportant des impacts humains et environnementaux. Son approche basée sur le développement durable, s’appuie sur la performance dans six domaines importants de la santé humaine et environnementale : • Aménagement écologique des sites • Gestion efficace de l’eau • Énergie et atmosphère • Matériaux et ressources • Qualité des environnements intérieurs • Innovation et processus de design. La certification LEED permet de répondre à ces besoins fondamentaux tout en offrant une reconnaissance des efforts déployés pour y parvenir. Elle permet de réduire l’impact du bâti sur l’environnement tout en minimisant les coûts associés à son cycle de vie. La certification LEED est accordée à des bâtiments qui ont démontré un souci de viabilité en respectant des normes de performance plus élevées en matière de responsabilité environnementale et d’efficacité énergétique.

solution-certifications-and-labels-cb-1in3

Les crédits pour l’obtention de la certification LEED

Les crédits pour l’obtention de la certification LEED

Un certain nombre de conditions préalables sont obligatoires avant la notation et l’obtention de la certification LEED green building : • Prévention des pollutions dues aux activités de construction (contrôle de l’érosion et des sédiments) ; • Mise en service des systèmes d’énergie de base du bâtiment ; • Performance énergétique minimale ; • Réduction des CFC dans les équipements de CVCA (Chauffage, Ventilation et Climatisation d’Air) et gestion fondamentale des réfrigérants et élimination des halons (composé chimique halogéné bromé); • Collecte et entreposage des matériaux recyclables ; • Performance minimale au niveau de la QAI ; • Contrôle de la fumée de tabac ambiante (FTA) ; Le but de cette condition préalable est entre autre de contrôler et de réduire l’érosion des surfaces et réduire l’impact négatif sur les eaux environnantes et la qualité de l’air. Les mesures d’atténuation permettent de préserver la couche superficielle du sol pendant la construction contre le ruissellement des eaux pluviales ainsi que le déplacement de sable par des vents violant. Elle impose aussi des mesures pour empêcher le dépôt de sable et de matériaux divers dans les égouts d’évacuation d’eaux pluviales. Pour répondre à ces exigences, certaines mesures de conception proposent des clôtures anti-érosion, l’enfouissement temporaire ou permanent et des bassins pouvant piéger les divers matériaux.

solution-certifications-and-labels-cb-2in3

La Certification Breeam

La certification BREEAM (Building Research Establishment Environnemental Assessment) évalue la performance des bâtiments sur le système de management, l’énergie, la santé, le bien-être, la pollution, le transport, l’occupation des sols, la biodiversité, les matériaux et l’eau. Des points sont attribués sur chacun de ces aspects en fonction des performances atteintes. Un système de pondération permet d’agréger ces notes et d’obtenir en fin une note globale. Celle-ci, accordée sous forme de certificat, peut ensuite être utilisée à des fins promotionnelles. Développée au Royaume-Uni, la méthode aide les professionnels de la construction à comprendre et à réduire l’impact environnemental des bâtiments à chaque étape de leur processus de construction. À l’aide de cette méthode, le Building Research Establishment (BRE) est capable de mesurer l'impact de matériaux de construction spécifiques en vue de produire des profils environnementaux reflétant leurs performances en la matière. Elle permet de constituer des profils environnementaux pour chaque matériau entrant dans la composition d’une construction, sur la base d’une évaluation portant sur l'analyse du cycle de vie. Les certifications LEED et BREEAM ont en commun de proposer un système de notation. Cette caractéristique, dont est dépourvue la certification HQE, a l’avantage de permettre des comparaisons entre les immeubles en matière de développement durable (green building) et de tenir compte des performances obtenues dans la valorisation patrimoniale du bien considéré.

solution-certifications-and-labels-cb-3in3